Le père Marie-Dominique PHILIPPE, fondateur de la communauté

Le père Marie-Dominique PHILIPPE (op) est né à Cysoing en France le 8 septembre 1912. Il entre dans l’Ordre des Dominicains en novembre 1930 à Amiens, il est ordonné prêtre le 14 juillet 1936.

Prédicateur et professeur infatigable, il enseigne la philosophie et la théologie au Saulchoir d’Etiolles, puis la philosophie à l’Université de Fribourg en Suisse de 1945 à 1982. Il prêche et donne de nombreuses retraites et conférences dans des milieux très divers (monastères, Foyers de Charité, groupes de jeunes).

Sa recherche de vérité s’ordonne selon les trois sagesses : la sagesse philosophique, la sagesse théologique et la sagesse mystique.
En 1975 à Fribourg, à la demande de quelques étudiants français, il fonde, tout en restant dominicain, la Congrégation des Frères de Saint-Jean, quelques années plus tard, celle des Sœurs Contemplatives de Saint-Jean, puis celle des Sœurs Apostoliques de Saint-Jean. A ces trois communautés se joignent de nombreux laïcs, les Oblats de Saint-Jean, formant ainsi une nouvelle famille spirituelle dans l’Eglise : la Famille Saint-Jean.

Il meurt le 26 août 2006, entouré entre autres personnes par de nombreux frères et sœurs de saint Jean.

« Quelques mois après la mort du Père Philippe en 2006, plusieurs témoignages sont remontés auprès des autorités ecclésiales sur des déviances dans sa vie affective et sexuelle, concernant des conduites graves initiées puis menées dans la durée auprès de jeunes femmes sous son autorité. » Lettre du 22 Juin 2016 de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée.

La crédibilité des témoignages a été vérifiée avec sérieux par le dicastère pour les instituts de vie consacrée. Ce dernier invite les membres de la famille Saint Jean à intégrer cela à leur histoire avec humilité et confiance tout en sachant reconnaître le dynamisme religieux qui est passé par le Père Marie Dominique Philippe et en gardant une reconnaissance authentique pour l’intuition charismatique que le Seigneur a mise en lui et la passion généreuse avec laquelle il a cherché à la développer et à la partager.